Nounours à Montferrer
Mardi 16 juillet 2013

Notre balade a failli être annulée, ce matin, un orage s'est abattu sur le massif du Canigou, il a plu à Arles-sur-Tech. Moi, Nounours the Super Biker, j'ai ordonné à mon pilote destroy comme on ne peut pas l'imaginer de démarrer quand-même. «Qu'est-ce que vous pouvez être douillets vous les humains, sors l'Eliminator et retournons à Montferrer continuer les photos commencées hier...» En démarrant d'Arles-sur-Tech, nous avons déjà pris la flotte. En montant vers Corsavy, il ne pleuvait plus mais nous étions dans un nuage et même quelquefois au-dessus. La route était glissante, il avait dû bien pleuvoir. Le diaporama comprend quelques photos prises hier de l'autre route au-dessus de Corsavy vers Arles-sur-Tech où il y a les mas. Nous évitons Corsavy et nous prenons à droite vers Batère puis au-dessus de Corsavy la route de Montferrer. Nous sommes par moments dans un nuage et à d'autres, le ciel est bleu. Surprenant ces balades en montagne où le temps change en moins d'une minute et quasiment à chaque lacet. Arrivés à Montferrer, il pleuvait. Qu'importe, j'ai dit à mon pilote à de visiter le village. «Un Nounours ne craint pas un si petit déluge !...» La pluie s'est soudain arrêtée. Nous avons fait le tour de l'église Sainte-Marie par des ruelles très étroites longeant un ravin hallucinant.


Mon pilote a pris ses photos du village, de l'intérieur de l'église et du sarcophage de Dalmau de Corsavy. Nous avons fait une pause pique-nique à Montferrer, il pleuvait à nouveau. Quand la pluie s'est calmée, nous sommes allés au café communal avant de redescendre vers Arles-sur-Tech. Nous étions à nouveau dans un nuage. Il pleuvait à nouveau en descendant, j'ai donné mes ordres à mon pilote: «Arrête-toi pour prendre des photos des paysages, on voit le rocher géant des Gorges de la Fou d'un autre angle, c'est surréaliste !» - «C'est toi le chef, Nounours...» me répondit-il...

Montferrer est un petit village de montagne à 815 m d'altitude dans les Pyrénées-Orientales. Il est construit en contrebas du château féodal "castrum" Montferrer (en ruine) autour de l'église Sainte-Marie de Mollet. L'église Sainte-Marie est une église romane. L'édifice a été classé au titre des monuments historiques en 1922. La première mention historique de Montferrer date de 927. L'église est mentionnée dès 938. La seigneurie de Mollet-Montferrer a appartenu aux vicomtes de Castelnou. Un château fut bâti au XIIIe siècle, ses vestiges surplombent la localité et a donné lieu à une petite agglomération "incastellamento" (de l'italien, en français "enchâtellement"). Le mot désigne l'action de fortifier des habitats par un château (particulièrement à l'époque médiévale). Le sarcophage de Dalmau de Corsavy se trouve dans l'église Sainte-Marie. La fontaine porte le même nom, l'eau est potable, des touristes Néerlandais en ont bu en regardant un peu suffoqués Nounours the Super Biker garer sa Kawasaki. La pluie s'est arrêtée comme par miracle, nous sommes redescendus vers Arles-sur-Tech où il pleuvait à nouveau, un orage arrivait. Nous avons regardé le ciel noir d'où l'on venait, là-haut dans le Canigou, et nous nous sommes arrêtés à mon fan-club, le bar Le Central
(1) à Arles-sur-Tech. Je suis descendu de ma Kawa et je suis allé boire un coup à la terrasse. Nounours le motard en a marre de rester sur son Eliminator pendant que le pilote se repose.

(1) Le Central - 12 Baills Pallares 66150 Arles-sur-Tech - Tel: 04 68 82 96 88



Nounours au Boulou

Lundi 22 avril 2013

Aujourd'hui, nous sommes allés nous promener au Boulou. Est-il besoin de préciser que moi, Nounours le motard, la star de la Catalogne, j'ai eu un succès fou ? Il y avait du vent entre Céret et Le Boulou. C'est dommage car il faisait très chaud mais le vent, surtout quand il souffle fort, mon pilote ne le supporte plus avec une pompe HS et la flotte plein les poumons. Il souffre moins des údèmes aux jambes ces jours-ci, mais avec ce vent, il faut la cramponner la Titine. Je ne suis donc pas allé au-dessus du Boulou faire d'autres photos où d'un côté on voit la Méditerranée et de l'autre le Pic du Canigou. On m'avait prévenu que ça grimpe sévère, et comme mon pilote était fatigué d'avoir roulé par ce vent, nous nous sommes limités à faire des photos de cette -très jolie- ville des Pyrénées-Orientales. Au retour, mon pilote en a vraiment bavé. Après Céret, jusqu'à Arles-sur-Tech, il y avait moins de vent, ça allait mieux pour rouler. Moi, Nounours le motard, j'ai la carte de visite du studio sur mon gilet. Les gens la regardent. Nous avons fait nos courses au retour. Au Lidl de Céret, un jeune m'a demandé si mon pilote faisait des spectacles. Il me faut à chaque fois trouver une explication (je ne vais pas raconter sa vie), il n'en fait plus et le studio n'est plus professionnel. Avant de rentrer à la maison, nous nous sommes arrêtés à une terrasse sur le haut d'Arles-sur-Tech.


Moi, Nounours, comme d'habitude, j'ai fait un triomphe. Des fillettes m'ont caressé et m'ont fait plein de bisous. Les grands enfants, les adultes, m'ont pris en photo avec de grands sourires. Puis, nous avons changé de terrasse et trois petites nanas sont passées à moto (des "gros cubes"), elles en pilotaient une chacune. Moi, Nounours, j'étais garé avec sa Kawasaki Eliminator juste entre la terrasse et la route (un peu comme sur la photo au Boulou). Vingt dieux ! Elles m'ont regardé ! Je leur ai crié: «Regardez la route ! Pas Nounours le motard !» Mon pilote finira par être jaloux de Nounours. Si vous regardez bien les photos, j'ai mon écharpe d'aviateur comme le Petit Prince de Saint-Exupéry. J'ai a également une belle médaille (une vraie) comme Saint-Exupéry, le pilote d'avion. Je crois que je vais prendre la guitare de Noutnoute qui joue des solos de Hard Rock.

Le Boulou (en catalan El Voló) est une commune des Pyrénées-Orientales (la Catalogne française) sur le Tech. Les vues sur le massif du Canigou sont exceptionnelles. Les premières mentions du Boulou datent de 976. Le 30 juillet 976, Oliba Cabreta, comte de Cerdagne et de Besalu, s'engage à protéger Minimilla, dame de Saint-Jean-Pla-de-Corts, ainsi que ses possessions, dont celle de El Voló. Le 30 août, Sundurla et son fils Guimara, s'engagent à donner à l'église d'Elne des biens sis à Ursigà (Ursigano) à El Voló. El Voló signifie "falaise" ou "côte escarpée". Le Boulou est une ville reliée à Perpignan, à Argelès-sur-Mer et à Céret. L'autoroute A9 va vers Perpignan, la Jonquera en Espagne et Barcelone. Le Boulou est desservie par plusieurs lignes du réseau départemental,
les bus à 1 Ä, vers Perpignan, Céret, Montesquieu des Albères et Le Perthus. Pendant les guerres de la Révolution française, deux batailles eurent lieu dans les environs. La première, en 1793, fut à l'avantage des Espagnols, la seconde, en 1794, tourna à l'avantage des Français. Moi, Nounours, je suis le messager de l'amitié, ma médaille, je l'ai gagnée au service de la bonne humeur.



L'OVNI du du Mas de Les Cluses

Mardi 8 octobre 2013

Le dimanche 6 octobre 2013, nous sommes allés au Mas de Les Cluses (entre les Thermes du Boulou et le Perthus) avec Nounours et sa Kawa équipée de son top-case (d'occasion) bien utile en plus des sacoches. En vérité, Nounours, qui a remis son casque Hi-Fi spécial OVNI, avait rendez-vous avec une extraterrestre au Mas de Les Cluses. L'OVNI s'est posé sur le parking du Mas de Les Cluses vers 12 heures 21. Il était piloté par une extraterrestre débutante en pilotage d'OVNI. Selon les loufoloques, ce ne serait pas une extraterrestre mais Annie Balle, la copine d'Âksan Thégu qui lui est un véritable extraterrestre. En effet, les manúuvres bizarroïdes de l'engin pour se poser avaient de quoi intriguer, cela n'a jamais été observé. Puis, l'OVNI est reparti vers sa galaxie. Personne dans les Pyrénées-Orientales n'a observé ce phénomène. Seul Nounours voit des OVNI dans les Pyrénées-Orientales. Ce documentaire a été tourné à environ 13 heures 24. L'OVNI est une soucoupe de type classique: circulaire avec des hublots tout autour et trois pattes d'atterrissage rétractables. Ce type d'OVNI serait issu de la technologie de Star Trek. Ce serait un élément amovible du vaisseau spatial "Enterprise" du capitaine Kirk. Cet OVNI n'est pas typique des Pyrénées-Orientales, c'est un OVNI banal comme on en voyait régulièrement à Hollywood à l'époque de Star Trek. Que s'est-il dit durant cette étrange rencontre ? Personne n'en sait rien. Pour suivre cette rencontre du 3e type entre Nounours et cet OVNI, suis les instructions de l'image interactive.


© 2013 by Michel Mahler - Le Réveil des Marmottes

Catalogne