Nounours: Ascension de Léca

Jeudi 9 mai 2013

Ce jeudi 9 mai 2013, nous avons fait l'ascension du hameau de Léca sur la commune de Corsavy par la petite la route des mines de Batère. Le hameau de Léca est situé dans le Vallespir, dans le massif du Canigou, au dessus de Corsavy, dans les Pyrénées-Orientales. Sur la petite route de Batère, mon pilote me dit: «Nounours, j'arrête ! J'ai le vertige, on reste là, on ne bouge plus et on attend les secours !» Je lui ai répondu: «T'as voulu y aller, il faut continuer... Moi, je n'ai pas le vertige...» Nous irons à Batère une prochaine fois, nous nous arrrêtons très souvent pour prendre des photos et le temps passe vite, surtout en montagne. De retour vers Corsavy, nous nous sommes arrêté au minuscule croisement. Mon pilote m'a demandé: «Nounours, on va voir la cascade ?» - «Il est déjà 17 heures et ce n'est pas moi qui ai une fringale...» En effet, il avait une petite fringale et cela n'arrange pas le vertige. Nous rentrâmes donc à Arles-sur-Tech où il a mangé un sandwich chaud à une terrasse. Moi, Nounours, je suis resté sur ma moto pour savourer mon triomphe habituel. Des touristes m'ont encore pris en photo. Et les touristes commencent à arriver de partout, ça circule à Arles-sur-Tech et sur les petites routes de montagne. À certains endroits, nous ne pouvons pas prendre de photos, nous sommes trop près du vide... Léca est un hameau de la commune Corsavy dans le Vallespir sur la rive gauche du Tech. Léca se trouve plus haut que Corsavy dans le massif du Canigou. Il n'est pas facile de remonter l'histoire de Léca, le hameau est bien trop petit.


Les premiers documents faisant référence à Léca datent de 1607 avec la citation de la chapelle. Enfin, ça vaut le coup de surmonter un vertige catastrophique et d'oser faire l'ascension de ces petites routes des Pyrénées-Orientales. Mon pilote et moi, Nounours, nous découvrons des paysages grandioses, des lieux ou des monuments historiques, il y en a partout dans les Pyrénées-Orientales, et ces villages ou hameaux qui nous plongent dans un autre univers, à une autre période de l'Histoire. Mais rassurez-vous, ces lieux ne sont pas coupés du monde, la technologie et le progrès s'y ont installés très vite (grâce aux mines et aux usines), même Internet passe... À Corsavy, il y a trois restaurants avec des terrasses avec des vues imprenables sur les Pyrénées (toutes les salles étaient bondées aujourd'hui) et il y a même une discothèque. Arles-sur-Tech est en quelque sorte l'étape centrale d'une multitude de villages, de cités médiévales ou de hameaux pittoresques de montagne. On peut faire la route en voiture ou à moto ou, pour les marcheurs aguerris, par les sentiers de randonnées (jusqu'au Pic du Canigou par exemple). Il y a de quoi rester plusieurs jours: le secteur ne manque pas de gîtes, de chambres d'hôte et il y a une multitude de campings ou d'hôtels jamais très loin.



Nounours: Escapade à Montbolo

Samedi 20 avril 2013

Mon pilote a peur que moi, Nounours, j'ai les chevilles qui enflent et que j'attrape la grosse tête car je deviens une superstar. Aujourd'hui, à Montbolo, j'ai encore été filmé... À quand les nouvelles séries télévisées: "Star Nounours Academy" ? "Plus belle la vie de Nounours" ? Je crois qu'en Catalogne, on ne parlera bientôt plus que de moi, Nounours le motard, Nounours le Petit Prince à moto qui redonne leur âme d'enfant aux adultes... Aujourd'hui, il faisait très beau en Catalogne. Un petit vent chaud de la Méditerranée mais rien qui pouvait nous empêcher d'aller nous balader à Montbolo et vous faire découvrir ce charmant village des Pyrénées-Orientales perché au-dessus d'Amélie-les-Bains en face du village médiéval de Palalda. En fait, c'était une bonne excuse pour essayer notre nouvel appareil photo (d'occasion, un Kodak Easyshare Z650-Bridge), l'ancien ayant rendu l'âme ici-même, à Montbolo, alors que nous étions venus avec faire notre reportage photo il y a deux jours. En passant, un petit bravo à La Poste, l'appareil a mis un peu plus d'un jour de Séez en Savoie pour arriver ce samedi matin à Arles-sur-Tech. Il y a deux jours, nous n'avions pris qu'une seule photo du paysage qui a été incluse au diaporama, on remarque que l'appareil était au bout du rouleau. Ce diaporama est un petit film des paysages de la route en lacets d'Amélie-les-Bains au hameau de Montbolo. Les vues sur les Pyrénées sont grandioses. Nous nous sommes arrêtés après presque chaque lacet pour prendre une photo, ça grimpe et les lacets sont serrés.


Cela ressemble à des routes de Savoie, plus on grimpe, plus le paysage s'ouvre sur la vallée avec cette majestueuse chaîne des Pyrénées. Montbolo (en catalan, Montboló) est une commune française située dans les Pyrénées-Orientales. Montbolo est sur le versant sud du massif des Aspres dans le Vallespir, perché au-dessus d'Amélie-les-Bains et à dix kilomètres de Taulis. En 2010, la commune comptait 187 habitants. Le village est desservi par les navettes des bus à 1 du Conseil général. Le site de Montbolo est occupé depuis la Préhistoire, on y trouve des vestiges comme la grotte de la Balma (en catalan, une caverne) datant du Néolithique et découverte en 1969. On peut y voir notamment des fragments de céramique, des fragments osseux et des restes de peintures rupestres. Le village de Montbolo est mentionné pour la première fois en 941 (document émanent du seigneur de Camélas) ou en 967 (selon l'Abbé Cazes). L'église a été fondée quelques années après, elle est mentionnée pour la première fois en 993. Jusqu'en 1321, la seigneurie a appartenu aux vicomtes de Castelnou. Avant de repartir en direction d'Amélie-les-Bains, nous nous sommes arrêtés à la terrasse du bar (à l'entrée de Montbolo) où le sujet des discussions était Nounours.

Le mardi 6 août 2013, nous sommes retournés à Montbolo pour faire les autres routes allant au hameau Can Kirc et rejoignant la route des cols (Taulis, Saint-Marsal) puis nous sommes revenus à Montbolo par la route des cols allant à Amélie-les-Bains. Mon pilote me fit cette remarque: «C'est dingue Nounours. Tu vois comme ces hameaux en pleine montagne sont merveilleusement bien entretenus ?» - «Et la réhabilitation des habitations, l'aménagement les places et des campings sont faits en respectant le style médiéval si riche en Catalogne...» - «C'est pour ça que nous faisons ces "balades découverte" Nounours... Pour faire découvrir aux internautes ce département extraordinaire et surprenant...» 26 photos ont été ajoutées au diaporama (livre à pages tournantes) de Montbolo. Nous chercherons maintenant un chemin menant au dolmen de Formentera à Montbolo.


© 2013 by Michel Mahler - Le Réveil des Marmottes

Catalogne