Citations choisies

 

Noutnoute

Canard


Livre des
citations



Cliquez sur les flèches pour
tourner les pages


«S'interroger, c'est déjà commencer à réfléchir...»
Citation de moi (Michel Mahler)

«Le monde est dangereux à vivre. Non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.»

«Deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine. En ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas acquis la certitude absolue.»
Albert Einstein

Etymologie: En Grec, "Apocalypsis" signifie "révélation"
«Si un jour quelqu'un vous révèle que vous avez gagné au Loto, ce sera l'apocalypse de votre chance, et pas forcément la fin du monde. Si vous rencontrez par une belle nuit d'été l'âme soeur, ce sera l'apocalypse de votre vie: vous ne serez jamais plus seul (e) pour avaler à la hâte votre saladier de nouilles au gruyère en regardant une émission débile à la télé, mais ce ne sera pas pour autant la fin de vos ennuis. Et si un producteur vous révèle que vous avez (trop?) de talent, ce sera peut-être bien l'apocalypse de votre carrière».
Mike M. (Michel Mahler)

«Dans l'isolement, la Société est présente comme ressentiment. Le solitaire, au contraire, communie avec l'univers entier; sa solitude est plénitude; dans le coeur d'un [solitaire] bat le coeur de l'humanité entière.»
Jean Lacroix - Le sens du dialogue

 «Que ceux qui se croient plus intéressants, plus grands et plus beaux que les autres se rassurent; ils ne sont rien dans cet Univers qui n'est déjà pas grand chose face à l'infini... À peine auront-ils eu le temps de se contempler dans un miroir qu'ils seront vieux et devront disparaître...»
(Pensée personnelle - Mike alias Michel Mahler)

«La musique est une révélation plus haute que toute sagesse et toute philosophie.»
«Croyez-vous que je pense à un (...) violon quand l'Esprit me parle et que j'écris ce qu'il me dicte ?»
Ludwig Van Beethoven - (Bonn, 1770 / Vienne, 1827)

Note: Ludwig Van Beethoven - Compositeur allemand. Son existence, tourmentée par de multiples difficultés matérielles et morales, fut assombrie par la surdité à partir de l’année 1800. "L'Hymne à la joie" (1822 à 1824) repose sur un thème qui prolifère dans le dernier mouvement de la Neuvième Symphonie en ré mineur (opus 125, 1824).


Jeux Divertissements