Ramas Toutlémiète

Un exposé du
professeur Jean Céryhin

Qui fut cet homme à qui nous rendons hommage aujourd'hui alors que ce n'est même pas le jour anniversaire de sa mort ?
Ramas Toutlémiète
4 mars 1158 - 8 février 1241


Ramas Toutlémiète est né le 4 mars 1158 dans un village anonyme. On ne sait rien de lui sinon ce qui est écrit sur un bout de pierre tombale déniché par hasard par une pelle mécanique qui creusait une tranchée pour la canalisation d'eau passant sur un vieux cimetière depuis longtemps oublié. Il a vécu apparemment toute sa vie dans le même coin (que nous ne citerons pas) vu qu'on a retrouvé sa tombe à 6,8 mètres de sa maison natale (qui est aujourd'hui le WC communal). Cet homme n'a rien fait d'extraordinaire; voire rien fait du tout, on ne sait rien de lui et il n'a laissé aucune trace de son passage ici-bas. Le morceau de crâne écrasé par le temps ne nous dit pas grand chose sur sa taille. Il devait mesurer entre 1,56 m et 1,99 m. Son poids total (avec la peau) devait se situer entre 44 Kg et 113 Kg mais rien n'est moins sûr.

Les paléontologues qui se sont penchés sur le bout d'os difforme qu'il reste de lui ont toutefois émis trois hypothèses: a) L'homme était soit marié soit célibataire - b) Il est sans doute mort bêtement à la fin de sa vie - c) Son QI ne devait pas dépasser 0,03 sur l'échelle de Richter... Alors pourquoi rendre hommage à un australopithèque qui n'a rien fait d'extraordinaire et qui n'a rien laissé derrière lui ? Je vous le demande justement. On aurait pu rendre hommage à une célébrité, une star du loft story morte il y a 1600 ans dans des circonstances douteuses face aux caméras de l'époque ou au quadruple champion du monde du saut à l'édredon... Oui, mais c'est lassant de ne parler que des génies, fussent-ils sortis de la lampe d'Aladin ou du guide Michelin... Aujourd'hui, nous commémorons la mémoire d'un pithécanthrope qui n'en a laissé aucune... Une molécule parfaitement vide, un atome inexistant du néant... Levons nos verres à la mémoire de Ramas Toutlémiète, l'homme que nul n'a vu naître ni disparaître.

Ramas Toutlémiete EdV


À quoi pouvait bien ressembler notre spécimen ? Le professeur Jean Céryhin et des égyptologues ont reconstitué le visage de l'individu grâce à la majorité des os manquants. Voilà, en exclusivité pour vous, le portrait robot de notre homme.  Remarquons la cavité d'un oeil qui devait être vif, vraisemblablement marron ou jaune pâle. Un nez protubérant orné de puissantes verrues et dont l'extrémité devait virer au rouge (ceci à cause d'un excès de vin de messe administré à fortes doses médicinales). La forme du cou (reconstitué en fouillant dans les tombes d'à côté) construit de façon à faciliter le passage d'une lame de guillotine laisse supposer que si l'individu avait vécu en 1789, il aurait perdu la tête pour rien vu qu'il n'avait pas de cervelle, ou si peu. Le temporal occipital, emprunté au musée de la marine pour la reconstitution, démontre qu'en plus notre pingouin avait les oreilles bouchées.

Pour les dents, on ne sait en fait que très peu de choses vu qu'il s'agit ici du dentier occasionnel de Pascal Sevran. Au fait, il faudra penser à lui rendre après cette cérémonie. On remarque à l'arrière des vertèbres cervicales comme des arêtes de poisson ce qui prouve qu'à sa mort, l'homme n'avait pas encore terminé sa mutation. (Un exposé du Professeur Jean Céryhin, Toutlémiètologue - Réveil des Marmottes - 2001)

Qui a démoli Lucy ?

Qui était Lucy alias Birkinesh ou Dinknesh ? Le Réveil des Marmottes a chargé le professeur Salocin Yzokras de mener l'enquête. Lucy était une jeune australopithèque dont les os (52 au total) ont été retrouvés le 30 novembre 1974 à Hadar en Éthiopie par les archéologues, paléontologues et paléoanthropologues Donald Johanson, Maurice Taieb et Yves Coppens. Lucy a sans doute succombé à une mort violente à l'âge de 20 ans il y a environ 3,2 millions d'années. Lucy (code AL 288-1) a été nommée ainsi car ceux qui l'ont découverte écoutaient la chanson des Beatles "Lucy in the Sky with Diamonds" (LSD) le soir sous la tente. Lucy pouvait marcher debout mais elle était surtout faite pour grimper aux arbres. Lucy devait être une demoiselle car selon ses découvreurs, elle mesurait entre 1,10 mètre et 1,20 mètre.

Elle devait peser environ 25 kg. On pensait que Lucy était morte noyée mais c'est faux. Le professeur Salocin Yzokras nous a ramené un document ahurissant prouvant que Lucy a été massacrée à coup de massue. Mais par qui ? Grâce à ce document interactif, nous savons qui a fait tomber Lucy ce soir du 13 novembre il y a 3,2 millions d'années, non pas à coup de pioche (les pioches ont été inventées plus tard à Berlin) mais à coup de massue ornée de pics en acier inoxydable. Sur ce document (un vrai scoop), au premier plan, nous voyons deux espèces de tyrannosaures qui se chamaillent. Pour quelle raison ? En passant la loupe sur l'image, vous découvrirez peut-être la vraie cause de la disparition des dinosaures. Quoi ? Les dinosaures n'existaient plus à l'époque de Lucy ? Vous y étiez ? Non !

Alors, si on vous dit que les dinosaures ont disparu en se dévorant pour un tableau de Carla Bruni à poil sous toutes les coutures, c'est que c'est vrai. Vous verrez aussi, en passant la loupe dessus, qui est cet australopithèque habillé en Jules César qui court au bas de l'image. C'est sans doute l'assassin. Mais... On dirait... Nicolas Sarkozy ! Et cette femme avec sa gratte sous les tyrannosaures. La loupe nous dit que c'est... Carla Bruni ! Ce doit être une erreur ! Que s'est-il donc passé ce soir du 13 novembre il y a 3,2 millions d'années à 21 heures 56 ? Pour le savoir, cliquez sur la masse et tapez "M" (mode "déplacement de la massue"). Positionnez la massue à une bonne distance de Lucy encore habillée de sa peau. Tapez dessus (barre "Space - Espace") jusqu'à ce qu'il ne reste que le squelette. Un cri retentit. Pour savoir à quoi ressemblait Lucy, tapez à nouveau "M" (vous repassez en mode "loupe"). Passez la loupe sur le squelette. Cette loupe est magique, elle rhabille Lucy de sa peau. Mais... La loupe avait raison ! Lucy, c'était la gratteuse, Carla Bruni ! Ce document explosif diffusé en exclusivité sur le Réveil des Marmottes démontre que Nicolas Sarkozy était bien à Hadar en Éthiopie le 13 novembre il y a 3,2 millions d'années à 21 heures 56. Non pas armé d'une pioche (la pioche n'avait pas encore été inventée par les australopithèques) mais d'une massue munie de pics en acier. C'est donc bien Nicolas Sarkozy qui a démoli la petite australopithèque Lucy à Hadar en Éthiopie le 13 novembre il y a 3,2 millions d'années à 21 heures 56. Ce document le prouve. Nous voyons d'ailleurs l'estampille sur l'image. Comme quoi, l'UPM n'est pas la seule a savoir fabriquer des documents sur la chute du mur de Berlin démoli par Nicolas Sarkozy le 9 novembre 1989. Nous savons maintenant qui a tué Lucy et a fait disparaître les australopithèques.

Created © 2009 by Michel Mahler - Le Réveil des Marmottes

"Les documentaires du RdM": Le MLF n'a pas attendu Mai 1968


Une Suffragette pour garnir votre salon?
Faites défiler les modèles et
COMMANDEZ MAINTENANT !

Catalogue L'Étroit Suisse
Les suffragettes


En Grande-Bretagne, femmes qui militaient pour le droit de vote des femmes. Le premier pays à accorder le droit de vote aux femmes aux élections nationales fut la Nouvelle-Zélande en 1893. En 1952 les États-Unis adoptèrent une loi qui donnait aux femmes le droit "de voter à toutes les élections au même titre que les hommes". En Angleterre, le droit de vote fut accordé aux femmes après 1918, mais à plus de 30 ans ! En 1928, cet âge fut abaissé à 21 ans, mettant enfin la femme anglaise à égalité avec l'homme.

En France, le droit de vote est accordé aux femmes en 1944 (elles ont voté la première fois en mars 1945 aux élections municipales).

En Suisse, elles attendront 1971 et au Portugal, jusqu'en 1976 !


Jeux - Divertissements