Rechercher sur le Web

Traduire le site - Translation

Le site en musique

Radio Noutnoute

Netanyahu n'ira pas en Afrique du Sud: c'est trop cher !

Lundi 9 décembre 2013

Barack Obama, George Bush et Bill Clinton iront à Johannesburg en Afrique du Sud dans le même avion, l'Air Force One. François Hollande et Nicolas Sarkozy iront aussi mais dans deux avions. François Hollande sera à bord d’un premier Falcon avec ses invités et Nicolas Sarkozy sera dans un second Falcon qui suivra. François et Nicolas décolleront lundi soir et se retrouveront au stade de Soweto. Les deux présidents, l’actuel et l’ancien, ne voyageront pas ensemble dans l’Airbus présidentiel A330. Ils auront chacun leur Falcon. François Hollande a voulu faire mieux que Barack Obama. Benjamin Netanyahu, le Premier ministre d'Israël, et le pape François 1er, ne seront pas aux funérailles de Nelson Mandela en Falcon, ils n'iront pas. Motif: c'est trop cher ! Benjamin Netanyahu a décidé de renoncer à se rendre aux funérailles de Nelson Mandela à cause du coût du voyage en Afrique du Sud. Le Premier ministre israélien avait notifié les autorités sud-africaines de sa présence mais il a annulé sa visite à la dernière minute en raison des frais à engager: 1,45 million d'€ pour son transport et sa sécurité sur place. Les frais de fret d'un avion privé représentaient à eux seuls 600 000 €. Le transport du matériel et du personnel de sécurité aurait coûté la bagatelle de 666 000 € supplémentaire sans compter les autres dépenses. Le pape François 1er ne fera pas non plus le déplacement. Le souverain pontife sera représenté par le cardinal ghanéen Peter Turkson, président du conseil pontifical Justice et Paix.

Quelqu'un oserait-il ne pas obéir à la pensée unique ? C'est impossible ! L'hommage intergalactique en l'honneur de Nelson Mandela à Johannesburg est imposé en boucle par les médias occidentaux, pas le plus petit bémol, Nelson Mandela était un saint, point final. Les Occidentaux pleurent la mort de Nelson Mandela avec plus de tristesse que les Africains. Ce torrent d’hommages (avec un seul discours toléré) masquera-t-il la persistance d’un État raciste ? L'apartheid inversé en quelque sorte ou le racisme anti-blancs. Les lois issues du nouveau pouvoir d'Afrique du Sud après Mandela sont drastiques pour les blancs. Dans le public, un emploi n’est octroyé à un blanc que s'il ne peut pas être occupé par un noir. Dans le privé, toute entreprise d’un blanc doit avoir un associé noir (même fictif). Aucun blanc ne pourrait plus être élu en Afrique du Sud. La réalité est différente de l'image idyllique que l'on nous présente en occident: L'Afrique du Sud est récession depuis le miracle de Mandela.

Le président de Cuba, Raul Castro, ira en Afrique du Sud pour cet hommage à Nelson Mandela hyper médiatisé dans l'Univers. Les autorités de Cuba ont décrété vendredi trois jours de deuil national pour rendre hommage à Nelson Mandela, un "ami intime" de Cuba. En juillet 1991, Nelson Mandela avait rendu visite à son grand ami, le père de la Révolution cubaine Fidel Castro, pour le remercier de son appui à la lutte contre l'apartheid. 400 000 soldats cubains étaient
intervenus en Angola dans les années 1980 et avaient infligé à l'armée sud-africaine une défaite qui devait déboucher sur la chute du régime d'apartheid... Et en Hollande, que se passe-t-il ? Vous avez beaucoup donné pour le Téléthon ? Parce que moi, avec 0,16 €
(1), j'aurais eu du mal. Ma connexion ADSL (donc le téléphone) est sauvée jusqu'au 1er janvier. C'est toujours ça de gagné.

(1) Joyeux Noël au RdM !

Partagez cette page - Sélectionnez le bouton de votre choix


© 2013 by Michel Mahler - Le Réveil des Marmottes
Reproduction autorisée en citant la source: http://michel.mahler.free.fr/Menu.htm

http://michel.mahler.free.fr


Menu